Email: vietnam.irr@vienkyluc.com Phone: (848) 38 448 223

TOÀN VĂN PHÁP NGỮ BẢN BÁO CÁO CỦA TIẾN SĨ PHẠM ĐÌNH PHONG

ALLOCUTION
LE PREMIER OUVRAGE TRADUIT EN FRANÇAIS SUR “L’HISTOIRE DES ARTS MARTIAUX VIETNAMIENS”

MESDAMES ET MESSIEURS,
Étant directeur et rédacteur en chef du premier ouvrage du Vietnam sur LES ARTS MARTIAUX TRADITIONNELS DE LA PROVINCE DE BÌNH ĐỊNH (1997-2000), j’ai commencé à comprendre que le Vietnam, depuis sa naissance, possède DES ARTS MARTIAUX allant de concert avec UNE LITTÉRATURE, créant UNE CULTURE combattive spéciale et un grand humanisme (ESPRIT CHEVALERESQUE).
Tout vise à contribuer à sauvegarder, mettre à l’honneur les valeurs historiques et la culture sacrée nationales, à les retransmettre aux futures générations pour que ces dernières en soient fières, puissent faire perpétuer les traditions ancestrales, et ne soient pas solubles et déracinées dans le courant fort de la mondialisation. Début 2001, j’ai démissionné du poste de directeur adjoint du Service de la Gymnastique et du Sport de la province Bình Định et fait tous mes efforts en payant les frais par ma propre poche et en me concentrant complètement pour élargir l’étude. Puis, j’accouru visiter les villages d’arts martiaux, les musées, les bibliothèques, les centres d’archives; voir les sectes de kungfu, les familles érudites d’arts martiaux et de lettres, les maîtres seniors de kungfu…pour collecter documents et objets sur les arts martiaux.
Après 12 ans de travail continu et dur (lecture de documents et études sur terrain), l’ouvrage fut enfin achevé en juin 2012. Dès son édition, l’ouvrage a commencé à attirer l’attention des médias qui l’ont largement répandu. Jusqu’à 1.000 exemplaires ont été vendus en 6 mois (et l’ouvrage vient d’être réédité et présent à présent dans les grandes librairie du pays). Beaucoup de lecteurs m’ont complimenté, par courriel et par lettre (dont beaucoup ont offert de l’argent pour que j’aie ouvert un Fonds destiné à aider les maîtres de kungfu pauvres ou ayant eu des accidents, les orphelins…). Ils ont également encouragé l’auteur à traduire l’ouvrage en langues étrangères pour que les amis internationaux comprennent mieux les traditions culturelles du Vietnam, ses grands arts martiaux non-communs ayant un système complet, à savoir: Võ Lý (Principes de kungfu), Võ lễ (Cérémonies de kungfu), Võ đạo (Voie de kungfu), Võ kinh (Théories de kungfu), Võ trận (Bataille de kungfu), Võ cử (Concours de kungfu), Võ miếu (Temple de kungfu), Võ thuật (Art de kungfu), Võ - Y (kungfu-médecine) (Y - Võ), Võ nhạc (musique de kungfu)…que les Tây Sơn ont élevés au niveau des « Arts Martiaux Nationaux », qui ont contribué à former les talents du pays, militaires et littéraires, faisant la force nationale, à encourager le courage et l’esprit combattif pour la défense nationale dans l’histoire du pays.
Dès l’édition de l’ouvrage, l’auteur l’a sincèrement offert aux ancêtres et aux autres, a déposé aux autorités compétentes des plans leur demandant de mettre les arts martiaux traditionnels du Vietnam dans la liste des “Patrimoines culturels immatériels du pays” à urgemment sauvegarder comme d’autres patrimoines (parce qu’à présent, beaucoup d’éléments ont été perdus rapidement. Si l’on ne les sauvegarde pas, les futures générations les igoreront), de construire un manuel de kungfu Vietnamien à enseigner dans les écoles Vietnamiennes comme les arts martiaux étrangers en cours d’y être enseignés (À travers les recherches, on voit que le Vietnam figure parmi peu de pays qui soient fiers d’avoir les grands arts martiaux de longue date).
En particulier, près d’un an après l’édition, l’organisation Vietkings a délivré un certificat de record « le premier auteur d’un livre sur l’histoire des arts martiaux Vietnamiens » en avril 2013. Puis en septembre 2013, l’Université des Records Mondiaux (World Records University - WRU) l’a reconnu comme « L’ouvrage culturel d’arts martiaux de valeur qui a des contributions au trésor de la culture et des arts martiaux du monde ».
Conformément aux propositions des lecteurs sur l’élargissement des relations, la coopération, et la propagande des arts martiaux Vietnamiens dans le monde; aux vœux de l’auteur et aux souhaits des maîtres de kungfu; aux apprenants francophones les étudiant ou les enseignant aux Vietnam, surtout grâce à l’aide active de la Fédération internationale des arts martiaux Vietnamiens (Sơn Long Quyền Thuật), l’Association de Việt Võ Đạo « Bền Chí » en France, j’ai décidé de faire traduire cet ouvrage en langue française. De plus, beaucoup de pays francophones surtout la France a intégré et développé les arts martiaux Vietnamiens le plus longtemps et a possédé les ligues, les associations, les maîtres et les apprenants d’arts martiaux Vienamiens les plus nombreux dans le monde.
En deux ans, la traduction a été réalisée avec beaucoup de difficultés. Ce temps un peu long s’explique par le fait que c’est le premier ouvrage d’arts martiaux Vietnamiens traduit en français épais de 840 pages avec beaucoup d’évènements et d’époques historiques…De plus, à cause de la terminologie des arts martiaux, les traducteurs ont peiné à consulter beaucoup de documents et on a fait à plusieurs reprises des modifications. Après la traduction au Vietnam, l’ouvrage a été mis au point par les érudits en France, compétents dans les arts martiaux et la langue française.
L’ouvrage est édité cette fois avec 1.500 exemplaires non dans le but commercial, dont 1.000 offerts aux deux principaux sponsors (la Fédération internationale des arts martiaux Vietnamiens (Sơn Long Quyền Thuật), l’Association de Việt Võ Đạo « Bền Chí » en France) pour que ces derniers à leur tour, fin de cette année, présenteront, expliqueront, distribueront aux apprenants en France et dans les pays francophones, aidant les maîtres de kungfu Vietnamien à avoir un manuel de base au service de leurs études, leur pratique, leur enseignement, et leur propagande d’arts martiaux Vietnamiens dans les pays francophones (L’Organisation Internationale de la Francophonie-OIF). Les 500 exemplaires qui restent seront offerts par l’auteur aux organisations et aux individuels qui ont eu le bon cœur d’offrir leurs aides financières aux Fonds d’aide aux maîtres de kungfu pauvres, aux talents de kungfu au Vietnam et aux enfants orphelins (créé par l’auteur en juin 2012).
Nous souhaitons coopérer prochainement avec l’OIF, l’Association d’amitié France - Vietnam, l’Association d’amitié Vietnam - France, les consulats, les organisations d’échanges culturels, éducatifs et d’arts martiaux de la France et des pays francophones pour faire des liens, offrir des livres, participer aux conférences, enseigner, échanger, interpréter, présenter les arts martiaux d’élite…visant à établir des relations durables, approfondir l’intégration internationale, s’entraider, créer des développements dans chaque pays et dans les régions-territoires. Aussi de demander à l’UNESCO de reconnaître que le Vietnam dispose d’une tradition d’arts martiaux de longue date comme le cas du Japon, de la Corée du Sud, đe la Chine, aidant l’auteur à participer aux Forums internationaux d’arts martiaux.
Profitant de cette occasion, nous souhaitons que le Ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme, le Ministère de l’Éducation et de la Formation, et l’Office général du Sport et de la Gymnastique, s’intéressent davantage à sauvegarder, à restaurer les Arts martiaux nationaux pour que le Vietnam puisse être à la hauteur des pays ayant les arts martiaux avancés dans le monde.
Pour la traduction et cette conférence de presse, l’auteur adresse ses remerciements sincères à l’Union des organisations d’amitié à Hochiminh - Ville, à l’Association d’amitié Vietnam - France (en particulier M. Lê Quốc Hùng, président de l’Union des organisations d’amitié à Hochiminh - Ville, et M. Lê Hưng Quốc, président de l’Association d’amitié Vietnam - France à Hochiminh - Ville), au Consulat de France à Hochiminh - Ville, à l’Institut français à Hochiminh - Ville, au Service de l’Information et de la Communication de Hochiminh - Ville, au Service municipal de la Culture, du Sport et du Tourisme, à l’Organisation Vietkings. Aux sponsors: M.Le maître de kungfu Olivier Barbey - Président de la Fédération internationale des arts martiaux Vietnamiens en France, M.Le Maître de kungfu Guy Harve - Président de l’Association de Việt Võ Đạo « Bền Chí » en France. A Madame la Traductrice Phạm Thị Như Hoa et aux traducteurs français, ceux de la Maison d’éditions Tổng Hợp à Hochiminh - Ville. Et aux autres sponsors: Les groupes Mai Linh, Vạn Phát, Thành Đô, OCEWA, Thần Châu Ngọc Việt. Aux chercheurs et aux collègues Vietnamiens et étrangers…Ainsi qu’aux Agences d’Information, aux Journaux, aux Radios et Télévisions, surtout aux Journalistes amis qui soutiennent inlassablement les Arts martiaux du pays.
Toute ma reconnaissance aux autorités, Aux Ministères, aux Organismes du pouvoir central et de Hochiminh - Ville, aux Invités bien-aimés Vietnamiens et étrangers, aux Professeurs, Docteurs, Maîtres de kungfu, Journalistes, Ecrivains, Amis, Artistes, gens qui participent au spectacle de kungfu…Je vous souhaite, Mesdames et Messieurs, bonne santé, bonheur et grands succès dans la vie!

HỒ CHÍ MINH - Ville, le 22 aout 2015
Auteur
Dr PHẠM PHONG


Contacts:
Tél: 0903876699
Courriel: phamdinhphong@gmail.com
Website: www.lichsuvohoc.vn

 

logo1
logo1 (2)
logo1 (3)
logo1 (4)
logo1 (5)
logo1 (6)
logo1 (7)
logo1 (8)
logo1 (9)
logo1 (10)
logo2
logo3
logo4
logo5
logo6
logo7
logo8
logo9
logo10
logo11
Logo
Logo (2)
Slide article
TODAY EDUCATION

Thống kê truy cập

mod_vvisit_counterHôm nay121
mod_vvisit_counterHôm qua249
mod_vvisit_counterTuần này121
mod_vvisit_counterTuần vừa qua2670
mod_vvisit_counterTháng này7314
mod_vvisit_counterTháng vừa qua7395
mod_vvisit_counterTất cả17870
Top